Anne‐Lise Polchlopek commence l’apprentissage de la musique par le violon et se perfectionne auprès d’Hratchia Haroutunian. Elle étudie avec passion le théâtre, la littérature et les langues étrangères en Hypokhâgne au Lycée Fénelon à Paris ainsi que l’architecture à l’École Nationale Supérieure de Paris-la-Villette. Elle découvre le chant lyrique au sein du Choeur des Universités de Paris (Guillaume Connesson) puis du Choeur de l'Orchestre de Paris (Lionel Sow). Elle se forme d’abord à Paris auprès de Claudine Le Coz et de Sophie Hervé puis intègre le CNSMD de Lyon en septembre 2016 ; Elle y étudie auprès de Mireille Delunsch et de Sylvie Leroy.

Anne-Lise est lauréate en 2018 du Deuxième prix de Mélodie française au Concours International de Chant Nuits lyriques de Marmande puis du Concours International de Mélodie de Gordes. Elle est actuellement membre de l’atelier lyrique parisien Opera Fuoco dirigé par David Stern et intègrera, en septembre 2020, le Studio de l’Opéra National de Lyon.

En 2017, elle incarne ‘Dorabella’ (Cosí fan tutte, Mozart) au Luxembourg puis participe à la masterclass et au concert de Ludovic Tézier à l’Opéra National de Lorraine. Elle se fait également remarquer lors du concours Voix Nouvelles à l’Opéra de Lille puis à l’Opéra de Massy. En 2018, elle est ‘Mercédès’ (Carmen, Bizet) à Vienne puis le ‘Prince’ (Cendrillon, Massenet) à l’Amphithéâtre de l’Opéra de Lyon. Elle donne ensuite un récital franco-espagnol à Houston (USA) avec le guitariste Pierre Laniau. En 2019, elle débute avec l’Opéra National de Lyon dans Les Enfants du Levant (I. Aboulker). Elle se produit ensuite à l’Opéra Nice Côte d’Azur et en Allemagne, au Musiktheater im Revier de Gelsenkirchen (Konzert Junger Gesangtalente). Elle donne, en juillet, un récital au Théâtre des Terrasses (Gordes) avec la pianiste Juliette Journaux, en première partie de la soprano italienne Patrizia Ciofi, pour « Les Saisons de la Voix » (R.Duffaut). En août, elle chante au Palacio de Festivales avec les Musiciens du Louvre lors du Festival international Santander sous la direction de Marc Minkowski.

Sa saison 2019-2020 est jalonnée par plusieurs prises de rôles : ‘Amastre’ dans Serse (Haendel) au Beijing Music Festival sous la direction de David Stern (Opera Fuoco),  ‘Zulma’ dans l’Italienne à Alger (Rossini) notamment à Clermont-Auvergne Opéra dans une mise en scène de Pierre Thirion-Vallet,  ‘Dorabella’ dans Cosi fan tutte (Mozart) à l’Opéra Nice Côte d’Azur (cover), ‘Mère Marie de l’Incarnation’ dans les Dialogues des Carmélites (Poulenc) à Lyon dans la mise en scène de Mireille Delunsch et ‘Marceline’ dans Le Nozze di Figaro (Mozart) aux côtés de Laurent Naouri (Bartolo) dans une mise en scène d’Alexandre Camerlo et sous la direction de David Stern (Opera Fuoco). Elle participe également, en décembre dernier, à l’émission “42ème rue le Show” présentée par Laurent Valière en direct sur France Musique.


 

8-PierreLaniau.jpg

Amoureuse des mots et de la forme duo, Anne-Lise est lauréate de l’Association Jeunes Talents avec la pianiste Mao Hayakawa : elles donnent ensemble un récital à l’auditorium du Petit Palais à Paris en novembre 2019. Elles se produiront également l’été prochain pour le festival Volcadiva à Royat (Auvergne). Lauréate de la Fondation Royaumont, Anne-Lise approfondit en juillet dernier le répertoire des mélodies de Camille Saint-Saëns auprès de Yann Beuron, Jean-François Heisser, Gérard Caussé et Michael Stegemann. 

 

Parmi ses projets pour la saison 2020-2021, Anne-Lise assurera notamment le rôle de ‘The Old Lady’ dans Candide (Bernstein) à Paris (Opera Fuoco, David Stern), de ‘Marc’Antonio’ dans Marc’Antonio e Cleopatra (Hasse) lors d’une tournée en Chine (Opera Fuoco, David Stern), d’ ‘Augustine Brémond’ dans une reprise des Enfants du Levant (Aboulker) à l’Opéra National de Lyon et débutera en ‘Pâtre, Chatte, Écureuil’ dans L’Enfant et les Sortilèges (Ravel) au sein du Studio de l’Opéra National de Lyon. Membre investie de l’association des artistes lyriques “Unisson”, elle participera au Concert Solidaire Unisson à l’Opéra Comique le 17 octobre prochain.

 

Anne-Lise a travaillé avec les chefs Marc Minkowski, Maxime Pascal, Enrique Mazzola, Rani Calderon, Guillaume Connesson, Lionel Sow, David Stern, Karine Locatelli, Claire Levacher, Pascale Jeandroz, Roland Böer, Frédéric Deloche, les metteurs en scène Dominique Pitoiset, Mireille Delunsch, Alexandre Camerlo, Pauline Laidet, Daniel Benoin, Pierre Thirion-Vallet et les pianistes Hartmut Höll, Philippe Cassard, David Selig, Fabrice Boulanger et Susan Manoff.

 

La jeune mezzo-soprano est lauréate boursière du Mécénat Musical Société Générale pour l’année 2020- 2021.